En juin 2016, le suicide assisté et l’euthanasie ont été légalisés dans tout le Canada. Nous avons besoin de votre aide pour améliorer l’accès aux soins palliatifs et pour protéger la liberté de conscience des professionnels des soins de santé et des établissements confessionnels de Colombie-Britannique.

Depuis le 17 juin 2016, il est légal pour les patients de demander le suicide assisté par un médecin au Canada. Malgré une protection limitée de la liberté de conscience dans la législation fédérale (loi C 14) et la liberté de conscience consacrée par la Charte canadienne des droits et libertés, il y a encore des provinces où les droits à la liberté de conscience sont en danger.

En Ontario, l’Ordre des médecins et chirurgiens (OMCO) a abandonné des milliers de médecins qui ne peuvent pas renvoyer leurs patients à l’aide médicale à mourir. Au Manitoba, le gouvernement a adopté le projet de loi 34, qui protège les médecins, les infirmières et les pharmaciens contre l’obligation d’accomplir ou d’aider à offrir le suicide assisté contrairement à leur conscience. Ce projet de loi a été adopté avec l’appui de tous les partis après que les législateurs du Manitoba ont reçu plus de 14 000 lettres par suite de notre campagne d’appels pour la liberté de conscience.

Veuillez écrire à la ministre de la Santé et au premier ministre provincial en vous aidant de la lettre ci-dessous pour les encourager à adopter une loi qui assure que les droits à la liberté de conscience des médecins, des infirmières et des pharmaciens sont protégés.

Inscrivez votre code postal et appuyez sur « Trouver un politicien »; votre député provincial local sera automatiquement choisi. Votre lettre sera envoyée au député provincial local, au premier ministre provincial et la ministre de la Santé.

    Trouver votre politicien